Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

16/06/2017 : Championnat de France Master (13 - Arles)

Publié le par Johann .B

 

Championnats de France Masters ARLES 2017

 

Nous devions être 21 athlètes à participer à cette fête, mais comme pour cet hiver, il en fut autrement.

Nous avons perdu sur blessures, problèmes de santé et choix d’entraineur :

Cédric, Corentin, René, Franck tous les 4 blessés et forfaits.

Il y a eu aussi Laurent qui a eu un grave problème de santé et, Muriel restée à son chevet.

Et puis, Johann, un mauvais choix d’entraineur, j’ai pensé à tort que Johann n’était pas prêt pour les relais sans penser qu’il l’était pour le 5000m. (je ne ferai pas 2 fois la même erreur)

C’est donc à 14, que nous sommes partis représenter le club.

 

Nous avons tous été attristés par l’accident de Laurent qui a rajouté du stress et de l’inquiétude.

 

Il a donc fallu se remotiver et rechercher le positif avant ces Championnats.

Une délégation de 7 athlètes est partie le vendredi soir dans la navette d’Auterive, l’autre groupe partant le samedi matin dans la voiture de notre sponsor CITIZ.

 

Samedi matin, 6h réveil musculaire, déjeuner, et récupération des dossards pour les athlètes.

 

Marie Christine ouvre notre compétition par le 5000m, dans des conditions compliquées, vent violent, grosse chaleur dès le matin, rythme et niveau sportif très élevé. Marie est au départ, son départ est très prudent, visiblement, elle n’est pas en condition, pas les jambes. Elle va remonter progressivement sur les athlètes parties très vite. Sous les encouragements de l’équipe, Marie Christine lutte, double, se fait doubler, revient et va terminer sa course à la 6ème place limite consciente de ce qu’il se passe.

Le téléphone sonne, les coéquipiers, amis, famille de Marie veulent tous suivre la course en direct. Marie fait l’unanimité dans l’équipe par sa gentillesse et sa sympathie.

Il faut dire que Marie n’a pas pu déjeuner correctement et que dès le matin la compétition avait pris du retard, retard qui sera de plus en plus important au fil de la journée.

La course suivante voit l’entrée en lice de Brigitte et Claudine sur 200m F50, nos 2 athlètes doivent prendre le départ en start, jusqu'à présent les athlètes à partir de 50 ans étaient autorisés à partir debout, les règles changent et nous l’apprenons sur le stade.

Le départ est donné, nos 2 athlètes sont un peu en retard malgré le bon départ de Brigitte, le virage est passé et dans la ligne droite, elles feront l’effort pour revenir mais trop tard.

Brigitte finira 6ème et Claudine 7ème d’une course où le niveau aura été très élevé, elles finiront respectivement 10ème et 11ème au général. Outre les places, nous avons vu 2 athlètes ne rien lâcher et donner le meilleur.

 

Course suivante les séries du 100m M40, avec Pierre et moi, et nous avons la chance d’être dans la même série. Echauffement,  puis appel dans la chambre d’appel et là : l’enfer commence, il y a du retard, beaucoup de retard, et nous sommes 18 sprinters dans 20m², la tension monte, l’agressivité avec.

Nous voilà amenés sur la piste, prise de marque pour les starts et aux ordres du starter.

C’est parti, le départ est bon et l’enchainement est correct, nous prenons de la vitesse avec le seul objectif de rentrer en finale. Je fini 3ème de la course et Pierre 6ème.

Les courses s’enchainent et il faut attendre pour savoir si nous sommes qualifiés en finale.

Le verdict tombe, je passe en finale dans le temps de 11.95, grosse satisfaction personnelle, malheureusement Pierre ne passe pas.

 

C’est au tour de Catherine de s’élancer sur la finale du 200m, son départ est bon, elle est déjà à la bagarre avec les favorites avant la sortie du virage.

Sorti virage, elle relance encore faisant parler la puissance, elle est à la bagarre pour la 2ème place, devant la 1er qui semble intouchable, mais, fait de course incroyable, la 1ère perd l’équilibre et tombe devant Catherine, Catherine en perd ses moyens et laisse échapper la victoire.

Elle est vice Championne de France du 200m en 28.14.

 

La finale du 100m M40, approche mais il y a 1h30 de retard, je récupère de ma course et de l’émotion, quand je suis prévenu par Vanessa que les sprinters sont appelés en chambre d’appel.

Je ne suis pas échauffé, tout comme mes adversaires, on nous bloque longtemps , très longtemps dans la chambre d’appel, avec interdiction de sortir, ni d’aller sur la piste. Le ton monte, la nervosité, la colère, les officiels nous menacent d’exclusion, on nous autorisent l’accès au couloir pour nous échauffer : 8 sprinters dans un couloir large de 2m, long de 30m, autant dire que l’agressivité augmente.

M.Martin vient nous libérer en nous autorisant d’aller sur la piste, malheureusement… 10min seulement avant le départ.

La morsure du soleil est insupportable, l’ombre d’un pilier nous sert d’abris, le starter nous appelle, et c’est la prise de marque, je me concentre au maximum.

Nous sommes sous les ordres, et la détonation libère les fauves, je sors des blocs en tête, je retrouve des sensations du passé, la poussée est bonne et les repères défilent, la ligne du 40m je suis encore 3ème, la puissance de mes adversaires et mon manque d’entrainement ne me permettent  pas de suivre le rythme mais je suis toujours bien placé, la ligne d’arrivée approche plus que 10m, et là,  l’éclair dans mon tendon d’Achille gauche, la douleur est insupportable, je suis obligé de couper l’effort et de finir comme je peux, je passe la ligne et fini au sol.

Je réalise que nous ne pourrons pas courir le relais, et la déception est encore plus grande.

Direction les soins la compétition est fini pour moi.

 

Pendant mes soins j’apprends que notre super Master Michel est au départ, il a lui aussi attendu longtemps dans la chambre d’appel, il semble un peu en retrait, il est en retard à la sortie des blocs, et malheureusement ne reviendra pas sur ses adversaires, il ne lâche rien et fini 4ème de la finale M75, mais quel plaisir de voir Michel tout sourire en réalisant son 18.44 à 78 ans, un grand respect pour notre papi sprinter.

 

Vient le tour de Stéphane sur la longueur M40, il y a beaucoup, beaucoup  de vent, très difficile de prendre des marques correctes. Le niveau du concours relevé, les 5 premiers à plus de 6m, Stéphane ne passera pas en finale et n’aura donc pas 3 essaies supplémentaires pour faire mieux.

 

Vient l’heure des relais, notre équipe M40 ne pourra malheureusement pas prendre le départ du fait de ma blessure.

C’est donc nos 2 équipes féminines championnes en titre de rentrer sur le stade.

7 équipes en concurrence pour le titre de Championnes de France 2017.

Pour les F40, Cécile Fioretti, Nathalie Soubirou, Vanessa Fèvre et Catherine Déhais.

Pour les F45, Agnès De Rancé, Brigitte Fromentin, Marie Christine Tauriac, Claudine Barolin Jean Charles.

Cécile et Agnès sont au départ, Cécile jaillit des starts quand Agnès, peut être, encore stressée par sa blessure part légèrement en retrait.

Cécile continue d’accélérer dans le virage. Progressivement Agnès accélère et revient dans la course. Au premier passage, Cécile transmet en tête, suivie d’une équipe F35 et d’Agnès revenue en flèche, les passages sont bons et Nathalie pour les F40, face au vent augmente l’écart avec les adversaires, Brigitte en 3ème position, rencontre des difficultés avec le vent mais reste au contact.

Nathalie transmet à Vanessa, mais le relais F40 de Nantes est fortement revenu, la bataille est relancée. Nos F45 sont toujours dans la course, mais lors du 2ème passage, elles sont gênées lors de la transmission par une athlète adverse sortie de son couloir et rentrée dans le couloir de Brigitte.

Vanessa est en tête dans le virage, elle a maintenant 20m d’avance sur la 2ème, le titre semble vouloir rester à Auterive, elle arrive sur Catherine et lui donne avec une avance confortable.

Marie Christine, à la bagarre avec le relais des F35, ne lâche rien, après son 5000m du matin, faire le relais qui n’est pas sa spécialité, montre que l’on peut toujours compter sur elle dans les grands rendez vous.

Elle arrive sur Claudine pour le dernier passage, les catégories étant mélangées il est très difficile de dire si elle est toujours en lice pour le podium. 

Pour les F40, j’avais demandé à Catherine de lever le pieds si l’équipe avait suffisamment d’avance, il n’en fut rien, portée par l’adrénaline de la course et avec le désir, comme ses coéquipières, de battre le record de France, elle fait parler sa puissance pour passer la ligne d’arrivée avec quasiment 40m d’avance sur les 2ème, les F40 conservent leur titre dans un superbe temps de 55.96.

Elles sont Championnes de France et record de France en 55.29, elles sont superbes.

 

Claudine a maintenant le témoin, elle est toujours à la lutte avec l’équipe F35 ( les jeunes PIOU PIOU, appelées comme cela par notre club du fait de la couleur jaune poussin de leur maillot, une vielle connaissance de val de Reuil avec lesquelles  nos F45 étaient déjà la bagarre lors du 4*200 ) , Claudine déploie ses grandes jambes pour finir cette course en 68.17, nouveau record pour les F45.

 

Le résultat tombe les F40 et F45 sont championnes de France pour la deuxième fois consécutives. C’est une immense fierté pour moi et pour le club.

Fin de la première journée, il est tard, les organismes fatigués, direction l’auberge de jeunesse, repas ( encore des pâtes et du riz ), on refait les courses autour d’un verre et repos, il reste une grosse journée le lendemain.

 

La deuxième journée débute pour nous par le poids F50, 3kg, avec Sylvie dans le concours.

Malheureusement ses 3 lancers  ne lui permettent pas de passer en finale, les blessures ayant retardées  sa préparation, Sylvie n’aura jamais pu se rapprocher de son record de l’année passée.

 

Nous partons déjeuner (encore des pâtes et du riz ) en attendant les prochaines courses de l’après midi, Catherine s’est mise à l’écart : besoin de concentration et surtout le  stress, c’est le moment d’un échange athlète- entraineur, je cherche mes mots pour la rassurer, la motiver, lui transmettre ma confiance en elle.

 

Nous retournons au stade, où Catherine à la surprise de retrouver sa famille venue l’encourager, merci a eux.

Catherine sur la piste, le départ est imminent, la pression monte, la Championne de France du 200m est présente dans cette finale, il est l’heure de la revanche.

Le départ : Catherine part sur des bases très rapides, très rapides  elle revient sur les adversaires, les dépasse pour rentrer  dans le second virage avec de l’avance, je n’ai qu’une crainte, qu’elle craque après un départ aussi fort sur 400m, je voulais savoir si elle pouvait le faire, j’allais avoir rapidement la réponse. A  la sortie du virage, la seconde revient légèrement, elles sont dans la dernière ligne droite, face au vent, la puissance de Catherine va faire la différence pour remporter le titre sous les encouragements du groupe et de sa famille. Nous sommes tous très fiers, moi je suis inquiet, au vu du finish fait par Catherine, je ne suis pas certain qu’elle ait  récupéré  pour la finale du 100m, dans 45 min.

Petit massage des jambes, on croise les doigts.

 

Les courses de 100m, F50, F45, F40 sont appelées en chambre d’appel.

Pour les F50, Agnès, Claudine et Sylvie sont au départ, les ordres, le coup de feu et les voilà parties, Agnès et Sylvie sortent très bien des starts mais Claudine ne part pas.

La course est lancée, personne ne veut rien lâcher et la ligne approche pour le verdict final.

Agnès franchi en 2ème  position, Claudine revient sur Sylvie et la dépasse. Face au vent, les temps ne sont pas qu’anecdotiques. La première finale ayant été plus rapide, aucune de nos athlètes n’accédera au podium.

 

C’est l’heure de la dernière épreuve de Catherine, malgré la fatigue, elle se présente au départ sous les yeux de sa famille et de ses supporters.

La course est lancée, Catherine n’est pas partie, elle a du retard, malgré ses efforts et sa puissance, elle ne parviendra pas à revenir sur la première, elle finit 2éme, mais quelle  athlète ! réaliser 4 médailles pour ses premiers Championnats de France : Félicitations !.

Les courses s’enchainent, et ce sont les F40 qui sont au départ, Nathalie est en Finale 1 et Cécile et Vanessa en Finale 2. La décision finale se fera au temps.

Nathalie prend un départ correct mais, le niveau de ses adversaires est impressionnant, malheureusement elle ne tiendra pas le rythme imposé par ces premières.

Cécile et Vanessa attaquent leur finale, Cécile sort superbement des blocs, quand Vanessa reste bloquée, dans une course ouverte Cécile s’empare de la 2ème place, Vanessa reviendra un peu tard sur son adversaire direct sans pouvoir la dépasser.

Au général Nathalie finira 6ème et Cécile 7ème d’une finale très relevée.

 

Il ne reste plus que 2 athlètes à participer, Laurent M45 et Pierre M40, la journée et le week-end sont longs, la fatigue se fait sentir, mais nos 2 sprinters sont motivés.

Laurent est au départ, le vent ne lui permet pas d’entendre les ordres du starter et c’est avec un gros retard que Laurent démarre alors que les sprinters sont lancés, Laurent se fait passer et ne peut rien contre les spécialistes du 200m, à la sortie du virage, Laurent a trop de retard pour revenir sur le devant de la course et face au vent impossible de lutter.

 

Pierre va courir sa finale, il est opposé au favori de la discipline, la course s’annonce rapide.

Pierre se fait distancer dès le départ par les favoris, il ne lâche pas, le virage est correct, mais dans la ligne droite, difficile de maintenir l’allure.

Dommage pour nos 2 coureurs de 200m qui n’auront pas réussi à s’exprimer totalement sur cette course.

 

Les championnats sont finis, les podiums, les bilans, et c’est une grande satisfaction pour moi, avec 14 athlètes engagés

L’A.C Auterivain remporte 5 médailles dont 3 en or et 2 en argent.

Catherine aura été la championne du week-end pour notre club avec 4 médailles, dont 3 individuelles : Championne de France du 400m, Vice Championne de France du 100et 200m et Championne de France du 4*100 avec Cécile, Vanessa et Nathalie.

La dernière médaille d’or remportée par les F45 avec Agnès, Brigitte, Marie Christine et Claudine.

A noté que le club aura présenté un athlète ou plusieurs dans 11 finales des France :

            - Nathalie Soubirou 6ème sur 100m F40

            - Cécile Fioretti 7ème sur 100m F40

            - Catherine Déhais 1er au 400m F45

                                           2ème sur 100 et 200m F45

            - Marie Christine Tauriac 6ème sur 5000m F45

            - Agnès De Rancé 7ème sur 100m F50

            - Le relais F40 1er

            - Le relais F45 1er

- Patrick Salomo 7ème sur 100m M40

- Michel Fernandez 4ème sur 100m m75

 

Félicitations à tous nos athlètes pour ces belles performances, une grande satisfaction pour le club et l’entraineur que je suis.

 

Un grand MERCI aux athlètes qui ont géré l’intendance et l’organisation du déplacement.

 

Une grande pensée aux athlètes et amis absents de ces Championnats, on a pensé à vous et merci pour votre soutien lors des épreuves.

 

Cette saison aura été très éprouvante que se soit physiquement comme moralement, mais quel bonheur de voir le sourire des athlètes.

 

Un grand merci à nos sponsors, pour leur aide, ainsi qu’à tous nos soutiens sur FOSBURIT.

  • CITIZ
  • INITIAL
  • INTERMACHE
  • NETTO
  • B COIFFEUR
  • NEZIS DIRECTOR (merci encore pour cette superbe vidéo)

 

 

Rendez vous la saison prochaine pour d’autres objectifs…

 

Patrick Salomo

Eleveur de Mastres

Resultats

Photos

Voir les commentaires

4/06/2017 : Championnat secteur Tournefeuille (31)

Publié le par Johann .B

Cette compétition aura eu un goût amer pour certains d'entre nous, heureusement que des belles satisfactions auront remplacé cette mauvaise sensation.

Donc je ne garderais que le positif de cette compétition, les très belles performances de:
•    Léane Favennec sur 200m  cadette en 28.49 (RP)
•    Catherine Déhais sur 200m F45 en 28.55 (RP) et RECORD D'OCCITANIE
•    Romain Caillault sur 3000m cadet en 10.158"90 (RP)
•    Stéphane Fioretti sur 100m M40 en 13.98 (RP)
•    Stéphane Fioretti à la longueur M40 avec un saut à 4m48 (RP)
•    Laurent Eychenne au 200m M45 en 29.77 (RP)

Les autres athlètes ayant connu des déboires avec certains juges et "bizarreries" du chrono...

Félicitations à tous nos athlètes,

Patrick Salomo
Entraîneur A.C Auterive

Photos

Resultats

 

Voir les commentaires